.            Accueil
.            Préambule
.            Qui est-elle?
.            Que fait-elle?
.            Groupe mensuel
.            Stages ponctuels
.            Journées Gestalt-info
.            La Gestalt-thérapie
.            La Musicothérapie
.            Supervision
.            Contact
.            Liens

MUSICOTHERAPIE ET GESTALT

Musicothérapie 

"Il serait vraiment surprenant que le son ne pût pas suggérer la couleur, que les couleurs ne pussent pas donner l'idée d'une mélodie, que les sons et les couleurs fussent  impropres  à donner des idées".

Charles Baudelaire

Qu'est-ce que la musicothérapie?

Philosophes, historiens ou scientifiques ont de tout temps observé l’influence de la musique sur l’individu, tant pour ses dangers que pour ses vertus thérapeutiques.

Par son essence, la musique mobilise les dimensions sensorielles, affectives et mentales de la personne. Elle véhicule avec finesse d'innombrables sentiments.

Aujourd’hui la musicothérapie se définit comme étant l'utilisation de la musique et de ses éléments constitutifs  pour maintenir ou améliorer la santé mentale, physique et émotionnelle de l'individu.

À qui s’adresse la musicothérapie ?

Cette forme d’art-thérapie s’adresse aussi bien à des adultes qu’à des enfants. Elle se pratique en groupe ou en séances individuelles.

L’enfant et la musicothérapie

L’enfant tire de grands profits de la musicothérapie lors d'handicaps physiques ou mentaux,  de difficultés d'apprentissage, de troubles sensoriels, de problèmes de comportement, d’hyperactivité, d'agressivité ou de troubles au plan relationnel.

Le travail approfondi, à la fois ludique et complexe que permet la musicothérapie lui est particulièrement adapté. Il permet de développer l'attention, la coordination des mouvements et augmente le pouvoir de concentration. Il aide à gérer les émotions.

L’adulte et la musicothérapie

Pratiquée hors d’un cadre institutionnel médicalisé, la musicothérapie s’adresse aux adultes qui souhaitent entreprendre une démarche personnelle en explorant à la fois la communication non verbale et la communication verbale.

La musicothérapie  est particulièrement indiquée pour les personnes qui ont du mal à se détendre et à verbaliser ce qu’elles éprouvent.

En favorisant un travail sur soi riche en découvertes, la musicothérapie ouvre de vastes perspectives dans la communication et la relation à autrui.

Comment se pratique la musicothérapie ?

Active ou réceptive, la musicothérapie introduit un tiers dans le champ de la relation thérapeutique: la musique. L'espace de jeu recréé dans ce cadre-là rappelle ou reproduit celui de l'enfance du client. C’est au cœur de cet espace que se déploie la relation réparatrice du client en lien avec le musicothérapeute.

Accompagnée par le thérapeute, la personne mettra des mots sur ce qu’elle exprime à travers sa production sonore ou sur ce qu’elle a ressenti en écoutant de la musique.

La musicothérapie active

On parle de musicothérapie active lorsque l'adulte ou l'enfant est invité à s’exprimer librement en jouant d’instruments de musique variés et de maniement simple.

Client et thérapeute jouent ensemble. Le musicothérapeute est aussi actif, il joue et s’engage avec chaleur dans la relation à son client en conservant néanmoins le recul nécessaire du professionnel dont la mission est thérapeutique. Un dialogue s'établit entre eux. L’échange se joue au niveau des sons, des rythmes, des timbres et du langage non verbal (regard, respiration, posture…).

Le musicothérapeute soutient, il renforce, amplifie, encourage le client à exprimer ce qui émerge là, dans l’instant. Ensuite, ensemble, ils mettent des mots sur ce qui s’est dit, ce qui s’est joué là puis tentent d’y donner sens.

La musicothérapie réceptive

Lorsque le client écoute de la musique en présence du musicothérapeute, il s’agit de musicothérapie réceptive. Les œuvres sont généralement choisies par le musicothérapeute, en fonction de la problématique et des goûts du client. Parfois le client apporte lui-même la musique avec laquelle il souhaite cheminer.

La musique provoque des sensations physiques, elle éveille des émotions, des sentiments, des souvenirs et suggère des images.

Après l’écoute, le client est invité à exprimer son vécu par rapport à la musique diffusée. Parfois, il lui sera proposé de modeler ou de dessiner ce qu’il a ressenti avant de le mettre en mots.

Au fil des séances, le client portera à sa conscience et nommera les expériences inachevées de son passé. Ainsi il les extériorisera, ce qui l’aidera à les assimiler pour les dépasser.

Remonter

 

Dernière mise à jour
le 17 septembre 2007